Académie métaphysique

 

Paroles

 

Accueil > Classement thématique > Société, social > Parasite(s)

Tous les thèmes

 

 

« Le "Jugement Dernier", ne peut, ne pourra se faire, QUE sur les paroles dites en tous les temps par les hommes et les responsables des diffusions qui ont conditionné le monde, au TEST du Testament du Christ qui l'a ré-digé au commencement pour qu'en Fin il s'ouvrit et con-Fonde toute la Dispersion, cette "Diaspora" "tra-issante" ou trahissante à travers l'Ordre Divin de Rassemblement. Qui, quelle religion, quelle académie, quelle initiation, s'est voulue assez large de coeur et d'esprit pour rassembler toutes les brebis égarées de la Maison d'Israël, c'est-à-dire, non pas le pays des juifs, mais la Maison de Dieu qu'est le Verbe par TOUT : IS-RA-EL : "l'Intelligence-Royale-de Dieu", contre laquelle l'homme doit "lutter", "l'emporter" (de la racine hébraïque sârôh), ce qu'est en vérité l'antique Iswara-El, cette "Agartha" invisible, enfouie dans les profondeurs de la "Terre", c'est-à-dire de l'Homme, dans ses ténèbres. »

André Bouguénec, Entretien avec l'homme, article Qui est Judas ?

 

 

 

Les apports du Ciel, du Christ, d'André Bouguénec... - André Bouguénec

Ne sont valables que les échanges concrétisés d’harmonieux résultats. Nous sommes en l’ère de l’édification. Qui n’apporte sa pierre est inutile voire parasite. Qui n’a d’oeuvre à ajouter n’a plus qu’à se taire et intégrer le rythme ou s’effacer.

"La cabale numérique est connue depuis la source des temps. Toutes les initiations anciennes en faisaient. La langue française est la langue de l'avenir, la langue cabalistique, la langue suprême, subtile et autre, qui apporte des connaissances philosophiques."

La mécanisation apporte le confort.

Mon "Noël", puisque ce mot est aussi une naissance, fut "EN OCTOBRE 1914" = 359 (19 + 78 + 262 = 359 : Mille Neuf Cent Quatorze = 262), A LORIENT = 94 = LE CHRIST = A.BOUGUENEC = 94. Le :"24 OCTOBRE 19-14" = 135 = A.. B.. Le Noël du Verseau apporte tout ce qu'il faut savoir et Vivre en ce qui concerne : "LA MATIERE-L'ESPRIT-LA SCIENCE ET L'AMOUR" = 359 les quatre Eléments indispensables à comprendre et à "Relier" et sur lesquels j'ai beaucoup insisté. Veuillez prendre les initiales de ces 4 mots clefs de Vie : M ES A que vous avez déjà étudiés dans le mot AMES qui est l'ASME du Monde.

[Alex Andre] est signé du signe de la croix. LA CROIX = 82 qui est le symbole de la science divine, et qui signe toujours le Christ zodiacal : LE CHEF D'ANGLE = 82 (des Poissons, du Verseau...) apportant le pierre de L'ANGLE.

Avant de passer au chapitre suivant et pour mieux l'assimiler, lisez attentivement ce que dit la Dame pages 172 et 173 : “ La servante du Seigneur fut choisie pour être la Co-Rédemptrice. Dis à tes théologiens qu'ils peuvent trouver cela dans leurs livres. ” (Elle précise) “ Je n'apporte pas une doctrine nouvelle. J'apporte MAINTENANT les MYSTERES ANCIENS... Parce que Co-Rédemptrice, Marie est aussi Médiatrice et, aussi, Avocate. Et non pas, cela, en sa seule qualité de Mère du Seigneur Jésus-Christ, mais - écoutez bien - parce qu'ELLE EST L'IMMACULEE CONCEPTION. ”

L'autre Mystère de Marie, p. 117

Les extra-terrestres, les initiés, les inspirés, les messies, ont apporté des clefs. Mais les centres initiatiques et les religions ont fermé les portes libératrices au lieu de les ouvrir.

Dans la Bible et Hénoch, ce sont les géants qui apportent la magie / science aux hommes. C'est le temps de l'Atlantide.

Le progrès est un mot qui flatte la vanité. On se prend pour un créateur de perfection, dès qu'on apporte quelque chose de nouveau.

Croix de Lumière = 161

Porteur = 113

"A Xavier, qui porte ma X devenue Lumière en toi" et "A mon Xavier, qui porte ma Croix de lumière".

Aujourd'hui cette descente de l'Esprit de Vérité apportant toute Lumière qui permet d'additionner et de multiplier : http://academie-metaphysique.com/dictionnaire/upload/croix-de-lumiere2.png toutes choses pour en découvrir l'Unité, cette Descente, sorte de Pentecôte, est en vous et vous signe de son Rayonnement Volumineusement Spatial : http://academie-metaphysique.com/dictionnaire/upload/croix-de-lumiere3.png .

Vous avez un enfant. Si vous lui apportez pas l'écoute de vos paroles, si les parents sont muets, et que cet enfant ne rencontre personne d'autre qui parle. Automatiquement il sera muet et carencé. Donc ce sont les paroles des parents qui vont donner à l'enfant [André s'interrompt lui-même].

Le Christ étant consubstantiel à la Mère, il influe toutes les dimensions, qu'elles quelles soient. Les dimensions, les distances, l'espace, tout ça ne veut plus rien dire. L'Esprit domine justement l'infini.

Le Christ intervient quand il faut remédier, apporter quelque chose de nouveau, etc.

C'est le Général, et il a des messagers.

J'ai toujours témoigné d'une vérité et de quantités de [morales] et des éléments indispensables aux humains, à des amis et à des réunions publiques. J'ai toujours apporté ce que j'ai pu, par divers truchements. Aussi bien pour les arts, pour Memphis-Misraïm, c'est-à-dire la maçonnerie, à travers des colloques catholiques, à travers des colloques avec des intellectuels et voire quelques savants.

J'apporte une sérénité intellectuelle.

Il y a des enfants de Dieu, des Fils de Dieu, jamais des enfants de Jéhovah.

Jésus a apporté cette notion de Père.

Axiome : Formulations dénuées des apports de l'expérience. Obscur. A admettre comme tel.

Il faut donc s'adapter à tous les tempéraments. C'est pourquoi Couple et alchimie commence par faire tout un azimut de vision à travers la matière, à travers les images, les nombres, les chiffres, etc. de façon à toucher.

Ensuite André peut apporter la clef de l'androgyne de Marcel. Mais en plus il apporte les précisions comme jamais ça n'a été fait, montrant que l'évolution des deux du couple mène à l'androgyne. Et ça, allez chercher ça quelque part ! Même chez Marcel.

L'éveil dans les Evangiles c'est que "Je ne suis pas venu apporter la paix mais l'épée". Pas à utiliser entre chrétiens, mais plutôt avec les "marchands du temple".

Aujourd'hui, tous les chrétiens dorment, à part des exceptions, lapidées, y compris par les chrétiens endormis et la hiérarchie chrétienne elle-même. Ils viennent de la base.

Ba-Se : le verbe en eux.

La Base, c'est le fondement.

J'enseigne de la vie, j'enseigne la chrétienté et non pas de l'athéisme bouddhique. Tu ne peux pas trouver de Dieu dans le bouddhisme. C'est l'individualisme absolu. C'est le Nirvana du zéro. C'est carrément luciférien au sens péjoratif, tout ce qui est oriental actuellement. Oh, c'est une belle philosophie ! Pour remuer les neurones, ça remue !

"Je suis venu apporter l'épée". L'épée était, et est, le moyen de combattre. C'est la connaissance, et pas pour rester dans son petit truc. Ce sont les tombeaux blanchis. L'épée du Christ, c'est le moyen de combattre, et c'est la connaissance.

En réunion, André nous renseigne sur son grade de Supérieur Inconnu dans l'ordre Martiniste. Il ajoute qu'ils sont "à la base".

Dans un échange avec Alex Bloch, il écrit au sujet de son action dans la Société : "Je n'y exerce que pour apporter une rénovation dans ce sommeil traditionnel qui n'a vraiment pas été cultivé comme sa substance le mérite".

On sent très bien lorsque quelqu'un connait fort bien son sujet, il y a une sorte de vibration qui passe, et c'est ça qui arrive à convaincre. Donc parler ce n'est pas exprimer une pensée, un sujet. C'est apporter quelque chose de plus. Avec les mots, les idées, il faut ajouter votre propre personnalité. Comme elle est vivante en tant que chrétien, ne vous faites pas d'illusion, ça passe. Et vous pouvez facilement, je dis bien facilement - pas à un tordu, pas à quelqu'un qui est en béton armé, mais à une personne qui est assez ouverte à entendre quand même des choses que vous voulez dire, bon. Mais qui n'est pas très convaincue de quoi que ce soit, vous pouvez appuyer justement sur cette sorte de silence qui ne veut pas se développer en concomitance avec ce que vous dites. Eh bien justement c'est là qu'il faut donner à vos sons, aux signes, je parle pour les écritures, une émotion, qui doit être reçue, qui doit être sentie comme vivante en vous. Et à ce moment-là ça vibre également dans votre interlocuteur, dans votre auditoire.

Trois façons d'aider les hommes :

- Vaisseau extra-terrestre, aux périodes obscurantistes, pour leur apporter des éléments d'évolution.

Le Fils est toujours premier dans sa faculté visionnaire. Il apporte des idées premières et le moyen de faire avancer les autres.

A Noël, cette révélation prépare au Mystère de Marie.

"1990 apporte un sang neuf féminin régénérant les coeurs humains à Noël".

Jésus apporte les clés essentielles sur la façon de se faire une âme.

On peut dire que la lettre est l'atome de l'intelligence, parce que la phrase, la composition de la phrase, la composition de l'expression, de la pensée, etc. par cette formulation des mots et des accords, eh bien c'est un exercice sensationnel qui apporte justement une ouverture à l'intelligence de composition et de conception.

André dit, lors d'une réunion qu'il apporte une psychologie des valeurs, contrairement à Marcel, plus théorique. De plus il est étonné d'entendre poser des questions qui tendent à la Science-Fiction, de la part du Phare-Ouest, à la place de questions sur la psychologie de l'homme à Dieu.

Cette psychologie sera visible, encore plus, avec l'Autre Mystère de Marie.

Le terme "source" désigne quelque chose de changeable, transformable en vue de produire ou pas; l' "origine" par contre, n'entraîne pas de transformation. L'origine dit aussi la cause, l'explique. On peut, par exemple, dire : "les origines d'une civilisation" car leur caractère propre demeure inchangeable. C'est un savoir. Mais on dit "la source d'un mot" en faisant référence à l'évolution suivie de ce mot au cours de l'Histoire, avec des apports divers, se joignant à cette source. La source consiste en la chose - les apports.

Un être est valable quand il a cette capacité salvatrice en lui. Tous les politiciens ont apparemment l'esprit salvateur.

Je n'apporte pas une Table de la loi. J'apporte un processus.

Les juifs croyaient peut-être en la survie de l'âme, mais ne possédaient pas de connaissance particulière sur l'importance qu'il y a à épanouir cette âme pour ce passage. Jésus en apporte les clés. Elles enseignent d'abord que cet épanouissement doit être désintéressé.

Pour les juifs, le salut est plutôt terrestre et politique. Les lois de Moïse en attestent. Jésus, qui témoigne de Moïse, accrédite donc la valeur du salut social, mais en lui ajoutant une dimension individuelle et une perspective infinie. Dans l'enseignement de Jésus, chacun sera rétribué selon ses œuvres.

La chute des Néphilim, ayant à la fois apporté la science et le chaos, est une leçon pour les fous scientifiques qui sévissent, y compris dans le domaine de la manipulation des âmes et des esprits (car il faut passer par là pour atteindre les âmes). Le déluge en est la résultante.

La méditation : Des êtres du haut astral essaient d'influencer leurs amis, parents, etc.

Quand on vous parle du point de vue de la philosophie orientale, de méditation, etc. : certains disent que la méditation apporte la lumière. C'est pas vrai, c'est pas la connaissance. La connaissance, vous savez il faut travailler, il faut regarder, il faut comparer, etc.

Expérimenter : Mettre en oeuvre une situation qui permette la meilleure observation possible, une observation qui ne soit gênée par rien. L'expérimentation est la fin de la science. C'est elle qui va apporter la preuve que la théorie est confirmée par les faits.

Cette situation d'aller vers le plaisant ne permet pas de bâtir – sinon la liberté. Mais qu'apporte cette liberté ? Un plaisir ? Mais est-ce un véritable bonheur ?

Au Verseau, l'humain devient Pierre, et il est le support sur lequel l'Eglise va se bâtir.

Jésus a apporté la préface au Verseau, l'amour. Pour la première fois il fut question du Père. Beaucoup plus qu'un Dieu, cela relationnait l'humain avec un Père. C'est-à-dire un proche, un contact. L'amour devenait familial à ce moment-là. Et non plus avec un Dieu vengeur, avec un Dieu légal, avec un Dieu punisseur, avec un Dieu qui donne des ordres, etc. Jésus démarrât par l'amour. C'était la filialité.

Expliquer la mort à quelqu'un en lui apportant une définition intéressante.

On pourrait dire que la mort et la naissance c'est un couple, une symétrie. Qui dit naissance dit mort. C'est la contradiction formelle, évidente. Naître c'est avoir la vie, et on naît pour mourir. Donc ça ne colle pas. Il y a quelque chose qui ne va pas.

Si vous parlez à un matérialiste, il faut lui montrer ce paradoxe inouï.

Vous faites un enfant ? Il va mourir. Mettre en vie, c'est diriger vers la mort.

Alors à quoi ça sert, puisqu'on va vers la mort ?

De plus la vie est courte. A 80 ans, on se dit : "qu'est-ce que c'est court".

Oui mais pendant qu'on nait et qu'on meure, la vie continue. La Terre est là, le Soleil tourne, les galaxies tournent, et puis nous on fout le camp.

Alors à quoi ça sert de naître si c'est pour mourir ?

Quand vous savez bien poser les problèmes, vous faites dresser l'oreille.

Le "Christ" du Second Fils de l'homme, pourrait être n'importe qui, guérissant et accomplissant des miracles parce que la main de Dieu l'a pris. Il n'apporte rien de neuf au regard du message précédent. Et pourtant il suscite un mouvement révélateur de ce que les hommes attendent d'un nouveau messie : qu'il soit conforme à eux, qu'il n'apporte rien de plus en effet. C'est pourquoi ils vénèrent cet homme, veulent se l'accaparer pour qu'il les justifie dans leurs opinions, leurs erreurs ou leurs dogmes, leurs vanités : commerce sur son dos, vénération religieuse béate, récupération par les politiques, espoirs des désespérés, des perdus, scoops des journalistes vendant de la sensation ; On lui parle à coups de "Votre sainteté", "Très divin fils" ! on lui saccage son appartement pour récupérer des reliques !

'Heureux ceux qui ont cru et qui n'ont point vu !'

Ceux-là ont leur foi et leurs certitudes sont à la mesure de celle-ci. Mais tous les autres, je les ai toujours plaints aussi, car je suis persuadé que des masses de bonnes volontés ne peuvent pas physiologiquement croire à une métaphysique quelconque. J'ai démontré cette thèse de plusieurs façons. Les croyants sont tous responsables de la carence des autres par manque d'investigations ferventes pour atteindre rationnellement des intellects qui attendent d'être fécondés. [ ... ] Bref, j'ai toujours voulu apporter une preuve irréfutable d'une métaphysique, d'un Dieu, d'un Esprit. Une preuve pour ceux qui n'ont pas ce 'sens' de la pérennité de la vie, puis une confirmation et un soutien pour les tièdes, à revigorer.

Moïse a vraiment apporté des lois sociales comme celles de Jésus, peut-être moins précises en ce qui concerne la charité, le don de soi. Mais comme tout ce que les messies ont apporté, cela a été déformé, surtout par le peuple juif.

"Christ" n'a jamais voulu dire autre chose que 'oint', ou 'possesseur du secret'. Et c'est pourquoi tous les messies sont des 'oints', apportant le message adapté à l'état du peuple qui le recevait, mais avec toujours un conditionnement universel.

Toute personne venant, non pas détruire, mais rénover une religion en cours, est évidemment l'ennemie à abattre.

Jésus s'impliquait dans les dogmes du moment. Bouddha a été accepté, car il apportait une philosophie de pensée, mais pas une philosophie d'action. Sa philosophie ne contredit rien de particulier, et pouvait s'ajouter à la religion courante.

Aujourd'hui on la relie avec la religion chrétienne. C'est une philosophie de sagesse, et en tant que telle, elle pourra toujours s'adapter sur une tradition d'amour.

Quelqu'un qui veut passer dans une autre matrice, grandir, croître, est quelqu'un qui ne passe pas son temps à démolir, à critiquer, sans apporter sa pierre à l'édifice, à l'ensemble d'une société ou l'ensemble de son entourage. Cet homme, après son passage, après la mort, aura une incorporation dans une autre matrice avec les vibrations correspondant à son karma ; c'est-à-dire à son capital intellectuel et capital sentimental de façon à ce qu'il continue son accomplissement.

Un enfant peut être la victime de ce subconscient et devenir un double dictatorial. Il faut lui donner la fierté d'être victorieux, de comprendre ses parents, dans la discussion de ce qu'il apporte de l'école par exemple. Il va se passionner pour ce sport de la maîtrise de soi.

A l'origine, les célestes se sont accouplés avec les humains, ce qui leur apporta un sang neuf. C'est pourquoi les pharaons ont voulu garder ce sang en instituant pour eux-mêmes les mariages consanguins, afin de conserver ce sang 'bleu', (Dieu), noble, le sang du ciel.

Cet influx de sang a donné une humeur particulière, qui fit que l'homme soit alors attiré vers le ciel. Sinon il n'était qu'humeur végétale.

On trouve encore aujourd'hui de telles tentatives lors de rencontres avec les extra-terrestres.

Il est important de m'interrompre pour mieux comprendre. Autrement si je ne suis qu'un récitant, je ne vous apporte pas grand-chose.

L'homme occidental actuel est formé par les sciences, le besoin de conformité et de résultat qui puisse être 'vu' et appliqué. De tous temps son travail l'amena à dominer la matière, s'y adapter et l'adapter à lui. Il lui faut une technique ( tekne signifie art, or la science est fondamentalement un art). La théologie et les dogmes ne lui apportent plus satisfaction intellectuelle. Tout aujourd'hui est soumis à une technique, un intellectualisme, tout se pare de complexité, de science. Tout, sauf la religion, malgré la demande mariale à Kerizinen : pratiquer un catholicisme scientifique.

La dissolution du Verbe est à l'image de l'homme. Plus il augmente ses formes d'expression plus les langages s'enrichissent de subtilités et de précisions, plus les colorations chatoient d'infinis reflets, mais aussi les échanges de communication, surtout à certains niveaux élevés de pensée, deviennent de plus en plus compliqués.

Donc plus une langue est riche d'apports extérieurs, plus elle peut décrire et présentifier de choses. Ex : la langue française.

C'est surtout en France et en Italie que son action s'intensifie. France et papauté ! .

Tous les messages ont pour but d'apporter au monde la paix et le salut.

Dites-vous qu'à technique égale, c'est le vendeur qui aura apporté le plus d'humanité dans le dialogue, qui l'emportera.

Les épreuves des autres doivent pouvoir nous apporter des prises de conscience.

Dès lors qu'un phénomène peut prendre plusieurs aspects, plusieurs significations, la porte est ouverte à une quête sans fin.

La rationalité, au contraire, se borne à comprendre les choses de façon univoque, celle que nos sens nous apportent. Alors une chose est ou n'est pas. C'est tout.

La Réalité montre pourtant, par la biologie, que la Vie peut prendre plusieurs chemins (rigides ou fantaisistes), pour arriver à ses fins, obéir à la règle.

ICHTUS, c'est le sauveur (acronyme de Iesus Christos Ues Soter). Mais le salut ne date pas de Jésus. Le poisson symbolise la parole (ά - alpha grec), la nourriture céleste apportée aux hommes.

Le Verseau apporte ce qui fera cet étonnement chez l'homme. Et il dira ' Ce n'est pas croyable, il n'y avait ni bien ni mal, mais les stimulations d'une fantastique transmutation'.

Le parrain et la marraine représentent l'âme-sœur future de l'enfant, les fées qui lui apportent le don de la connaissance et de la bonté. Cette partie Androgyne surveille la naissance de l'enfant et son devenir.

Le baptême apporte une grâce pour que l'enfant soit moins agressé par l'hérédité sociale malfaisante, et l'hérédité familiale. A l'âge de raison, on lui conseille de ne pas faire certaines choses.

C'est à lui de remédier à ces hérédités, qui lui imposent des fausses règles de vie, des habitudes néfastes.

L'imposition des mains enlève certaines carences.

S'il est officié au milieu d'êtres conscients et aimants, cela génère une énergie, comme une pile, qui sera captée, et qui la redonnera alors.


La preuve, en science, de la validité d'une théorie, est fournie par son expérimentation. En morale, c'est pareil, la preuve du sens d'une théorie, c'est que l'expérimenter en soi apporte la paix.

Les contraires, la dualité, la séparation, la création, l'intelligibilité, sont toujours stériles sans l'apport de l'Esprit, de Dieu, de l'élément qui crée le mouvement par dissymétrie : le 3.

L'être de lumière parfois rencontré en astral est l'être futur de chacun. Il apporte la lumière, et est lumière. Cette lumière est ce défilement de notre vie, qui est un VRAI examen de conscience. C'est un Face-à-face.

De même, la fin fait face et fait naître le commencement.

On ne veut pas quitter cet être qui apporte par sa seule présence, paix, amour, sérénité, calme, etc.

Note manuscrite sur le livre La vie après la vie.

On a fait admettre qu'il suffisait de croire pour être sauvé, mais croire en Dieu ne veut rien dire ; Jésus n'a fait qu'apporter tout ce qu'il fallait pour sesauver.

Cette nuance est grave et parcourt tout l'Evangile.

Lorsque le dieu conçoit, il conçoit un hologramme naturel. L'apport de la mère, c'est la substancialisation de cette forme en matière-énergie.

C'est là qu'il y a communion.

La joie est le fruit de la compréhension de tout mystère reliant l'homme à Dieu, sa vie à sa destination et à son éternité. La connaissance est joie, car elle apporte la présence en soi de l'Esprit de Dieu. Elle est un jeu dont le Partenaire est le Créateur. La 'communion' est cette découverte permanente avec ce Dieu qui se 'paternalise' par notre assiduité à chercher et à questionner. C'est cela la vraie prière !

L'étude éduque, rend conscient et intelligent, libère. Elle développe la personnalité et la réussite.

La plupart des vivants sont empiriques, inconscients des moyens qui peuvent nous apporter ces bienfaits.

C'est une éducation essentielle.

A choisir : Routine ou vécu

vivant dynamique.

Les tenants de la Tradition primordiale ne comprennent pas qu'à la fin des temps les symboles mutent, c'est-à-dire qu'ils prennent des aspects nouveaux, apportent des clés nouvelles, de par l'émergence de nouveaux paradigmes, tant ésotériques qu'exotériques.

Les bonheurs sont divers, ils dépendent de la possibilité qu'à chacun de subvenir à l'ensemble de ses propres besoins : physiques ou intellectuels. La justice, c'est de donner à chacun la subsistance propre à lui apporter ce bonheur. Chaque bonheur est différent, et dépend des différents caractères que Dieu a mis en chaque homme. La justice, c'est la proportionnalité, et non l'uniformité.

Com-union, Com-unication, avec la Substance divine, appelée Lumière, qui, seule, apporte renaissance, résurrection, esprit à l'humain.

L'Eglise a empêché les croyants d'exercer leur jugement, ce qui seul pouvait leur apporter une foi solide.

On apporte un remède petit-à-petit, jusqu'à ce que la personne se fortifie.

Tout ce que nous pouvons découvrir, sont des bribes d'une intelligence supérieure qui veut nous séduire. Mais tout est codé.

Il faut faire que notre esprit se passionne de toutes ces facettes du Grand Architecte, à découvrir à travers son œuvre.

C'est cette volonté de percevoir Dieu à travers toute chose, qui apporte la lumière.

La cabale numérique est connue depuis la source des temps. Toutes les initiations anciennes en faisaient. La langue française est la langue de l'avenir, la langue cabalistique, la langue suprême, subtile et autre, qui apporte des connaissances philosophiques.

Le sentiment naît ainsi : la connaissance, les explications apportent la joie : Alors se ressent la présence de Dieu : c'est un état d'esprit qui est la vraie prière, le sentiment.

La magie blanche d'amour apporte des grâces par les faits, mais la magie du sang (telle celle de l'Eglise), apporte la malédiction sur toutes les religions qui sacrifient pour leur propre salut.

Au vingtième siècle, les religions sont bouleversées par les apports de matériaux traditionnels autrefois insoupçonnés, il y a métamorphose des sciences profanes quant aux fondements mêmes de la vision du monde.

C'est l'apport de cette fin de siècle pour le Verseau.

L'apprenti, entrant dans la loge, a les yeux bandés. Il fait plusieurs fois le tour de la loge, et passe devant des panneaux, avec écrit dessus : science, philosophie, lettres, mathématiques, architecture, des noms des grands hommes, etc. Cela veut dire que l'homme doit faire ces voyages dans l'intelligence, dans l'intellectualisme des grands hommes qui ont apporté en capital de connaissance. C'est une sorte de voyage.

Il faut un an à un apprenti pour devenir compagnon. C'est ridicule. Il faut 40 ans à un juif pour devenir kabbaliste.

On fait une enquête quand quelqu'un rentre en Franc-maçonnerie, mais pas aux passages de grades. Alors que c'est qu'il faudrait faire une enquête pour savoir si la personne a changé humainement. Travaille-t-il plus, mieux ? Son comportement, etc. S'il avait la lumière, il ne répéterait pas les catéchismes maçonniques, mais aurait des idées premières, apporterait une conscience.

Que reste-t-il ? Depuis des millénaires, des hommes ont conservé une Tradition secrète des connaissances de l'homme et de la matière. Mais plus on avance, plus elles se réduisent à des bribes ; André Bouguénec et Marcel en apportent les relais.

Quand il est conduit dans le temple on lui dit : 'Baisse-toi car la porte est étroite'. Pourquoi ? Parce que c'est une renaissance qui doit se réaliser, laquelle doit commencer au moment fœtal. En se faisant petit, il retourne à la matrice de sa mère, qui est la Terre. Parce qu'il doit connaître la Terre avec toutes les incidences intellectuelles que cette terre apporte à des regards scientifiques, philosophiques ou intelligents.

Sur Terre, l'amour apporte une énergie, une force pour faire.

Exemple : l'animal domestique qui retrouve son maître en faisant des centaines de kilomètres. La véritable énergie c'est de l'amour. Elle peut se transformer, se modeler ; c'est une émanation agissante.

Cette énergie, sur Terre, dynamise la volonté, fait se déployer une volonté que l'on n'a pas d'habitude. Il faut reconnaître que tous les grands actes sont des actes d'amour.

L'obéissance est un phénomène d'admiration, de valeur, donc le père a un témoignage de personnalité à donner, d'amour, de tendresse, et en même temps de fermeté.

Quand la maman qui elle, la maitresse du foyer, qui apporte la discipline, qui apporte la leçon des choix, la leçon des choses à utiliser, à modifier, etc. elle va entériner ce qu'elle a enseigné par l'autorité du papa quand il arrive ou si quelque chose n'a pas été accepté de l'enfant, elle le dit à son compagnon et le père va expliquer gentiment, d'une voix plus ou moins douce ou plus ou moins autoritaire à l'enfant, de façon à ne pas le choquer et l'entêter (parce que tous les enfants ont des tendances à s'entêter pour manifester leur personnalité), maitriser une velléité de contraire, de contrariété. Là il faut dominer, ne pas avoir peur de dominer.