Académie métaphysique

 

Paroles

 

Académie métaphysique > O > Oubli

Catégories

Partager

 

 

De la révolte angélique au tribunal divin - André Bouguénec

Les anges sont des mémoires, comme des ordinateurs. Ils font ce qui est programmé en eux.

Mais en faisant, ils vont constater ce plan en réalisation, et cela rentre en eux, pour faire partie de leur expérience, de leur capital.

Et tout ça prépare des êtres qui, lorsqu'ils seront indépendants, pourront puiser en partie ou plus ou moins en ce qui est inclus en cette mémoire.

Ainsi les êtres se nourrissent à condition d'agir. Ils se nourrissent de ce qu'ils font. C'est pourquoi le mot FAIRE = 39 = DIEU.

Ils se font dieu en faisant, selon la façon dont ils font. Car ce qu'ils font ne leur appartient pas, mais comment ils font leur appartient.

Il faut faire par soi-même pour avoir le mérite de s'auto-engendrer.

Pour que les anges aient la possibilité de s'auto-engendrer, il fallait leur ôter la mémoire, les mettre en état de se libérer de Dieu : d'où la révolte.

C'est pourquoi Dieu leur envoie un flux de vanité et d'orgueil. Alors, Lucifer en premier pense qu'il crée lui-même et voudrait pouvoir créer à son idée.

Mais ils ne connaissent pas tout, et même pas eux-mêmes. Ils ne savent pas qu'ils sont des robots. Ce sont des marionnettes qui croient être indépendants.

Ces êtres créaient sans sexualité, par clonage. Mais ils créaient des êtres sexués, ayant une descendance et des liens de tendresse.

C'est de là que leur est venue une volonté d'aimer et d'être aimé.

De plus ils firent de nombreuses bêtises.

Ces deux facteurs firent qu'ils voulurent d'autant plus faire à leur idée. Donc se libérer de Dieu.

Lucifer [A ce moment, André Bouguénec fait une incise : 'Cohn bandit'] entraîna ainsi des quantités d'anges.

Une grande partie se mit à haïr Dieu, car privée de la possibilité d'engendrer comme les animaux qu'ils créèrent. Dieu leur prouvait ainsi qu'ils étaient solitaires, improductifs, fabriqués à la chaîne.

Ils voulurent, et il fallait découvrir l'amour par eux-mêmes. D'où : il fallut les rendre libres. En les incarnant dans un état humain pour qu'ils puissent copuler.

Mais : conneries énormes.

D'où : tribunal. 'Vous voulez être des dieux ?'

Il faut alors être dans une matrice et créer, apprendre à créer en aimant.

Alors on est séparé, sexué, et on cherche l'amour.