Académie métaphysique

 

Paroles

 

Accueil > L > Livres, lectures, auteurs

Catégories

Partager

 

 

On brûla d'abord les livres hérétique puis les hérétiques eux-mêmes - Gérald Messadié

A partir de 1224, on ne mettait plus les hérétiques en prison ou en exil : on les soumit à la loi civile et à la peine de mort. Cette loi advint à l'occasion de la répression contre le catharisme (considéré comme une hérésie). Mais les Templiers, qui eux aussi ont été brûlés, n'étaient pas accusés d'hérésie.

Avant le Moyen Age, on brûlait les livres, depuis et jusqu'au dix-huitième siècle, on brûla aussi les gens.