Académie métaphysique

 

Paroles

 

Accueil > I > Italie antique, Rome antique

Catégories

Partager

 

 

Histoire de l'apothéose de César (et résistance juive) - Edouard Schuré

Avec la décadence de la Grèce, naît Rome et sa puissance. Sa politique est érigée en déesse. Elle fait semblant d'adorer les dieux, mais tue les derniers représentants des ésotérismes celtes, grecs, juifs, perses.

Son Souverain Pontife joint la tiare au diadème, en se proclamant grand pontife. Après la bataille de Thapsus, on lui vote l'apothéose divine puis sa statue est mise dans le temple de Quininus, avec un collège de desservants portant son nom : les prêtres-juliens.

Ce même César finira par nier l'immortalité de l'âme en plein sénat. Il est le seul dieu. Avec les Césars, Rome étend sa main sur le monde entier.

Mais un peuple lui résiste, c'est le peuple Juif. Gargarisé sans doute pas sa croyance en sa particularité de peuple élu du Dieu unique.